Chantal Francoeur

Professeure, École des médias, UQAM

Journaliste audio en quête de sens, de sons, de signes

Imaginons qu’un journaliste audio s’inspire de réflexions d’artistes sonores pour alimenter sa recherche de nouveaux formats, de nouveaux «produits». Un des buts des artistes sonores est justement de défier ou défaire les formats convenus, «to challenge the half hour format, the packaged radio voice» (Augaitis et Lander, 1994). L’information contenue dans les sons, les voix, les intonations, les rythmes, les hésitations, les répétitions peut amener la création de nouveaux produits journalistiques. Y a-t-il de l’espace pour ce genre de propositions dans les entreprises de presse? Selon Waddell leur survie réside en partie dans ces explorations «and innovation in storytelling» (Waddell, 2009, p. 21). Écoutons un exemple de ce que ça pourrait donner…

Étiquette: 2012