Gabrielle Trépanier-Jobin

Troisième cycle, Communication sociale et publique, UQAM

Le potentiel créatif et innovateur de la parodie hypermédiatique

Dans le cadre de mon exposé, j’aimerais démontrer que certains internautes s’approprient les technologiques numériques de manière créative pour remettre en question les conventions de genre qui s’immiscent dans différents environnements du cyberespace. Plus précisément, j’aimerais analyser certaines parodies hypermédiatiques qui critiquent les stéréotypes hommes/femmes véhiculés dans le monde numérique; le terme «hypermédiatiques» servant ici à qualifier les productions composites qui naissent de l’hybridation des médias numériques et des médias traditionnels.