Serge Rustin

Ingénieur France

Contes électroniques et autres histoires

Dans les années 80, les musiciens contemporains se posaient la question de l’interprétation publique de leurs oeuvres alors que la fosse d’orchestre est remplie d’opérateurs concentrés sur leur écran, terminaux d’un mainframe dédié; plus modestement comment écrire une scénographie qui explique de traverser la scène pour appuyer sur la touche Play d’un Revox. Dans un tout autre milieu, la postproduction cinéma,les mixeurs sont confrontés à des machines de plus en plus complexes, forêt de boutons et divers tirettes,autant d’obstacles à une expression temps réel qu’exige leur métier de «son à l’image». Dans les années 80, avant la banalisation du numérique, avant MIDI, avant les sampler, il était nécessaire de mener une réflexion autour de : manipulateur, expression, technologie. En 1982,nous nous sommes rencontrés Philippe Ménard et moi même autour d’un orchestre de synthétiseurs et d’une envie de création « live » en utilisant ces instruments, un spectacle de montage / mixage temps réel avec tout de même du sens dans le script: les «contes électroniques» et Synchoros sont nés de cette aventure musicale. J’ai poursuivi cette aventure en créant ABAC, fabricant de console de postproduction, dont les principes ont hérités de ces réflexions et expériences.